Les risques de l’utilisation des WiFi publics.

Vous avez très probablement déjà entendu dire que vous ne devriez pas ouvrir PayPal, votre compte bancaire et peut-être même vos emails tout en utilisant une connexion WiFi public depuis votre café préféré ou bien dans un aéroport lors d’un déplacement. Mais quels sont les risques réels à l’heure où la technologie ne cesse d’avancer ? Eh bien, votre WiFi à la maison est (espérons-le) chiffré ; le WiFi à votre café ne l’est pas.

Cela signifie que vous risquez que vos activités en ligne soit visibles, ou pire… à moins que vous ne sachiez comment vous protéger. Voici quelques dangers, et comment les éviter.

Wifi public dangers

Cryptez vos données pour votre sécurité

La navigation non cryptée est publique : le WiFi utilise les ondes radio, et les ondes radio sont tout sauf directes. Elles se « diffusent », et cela signifie que toute personne à portée peut voir tout ce que vous faites en ligne, s’ils utilisent le logiciel adéquat. En d’autres termes, sans protection, quiconque peut voir :

  • Chaque site que vous visitez
  • Chaque morceau de texte que vous envoyez
  • Vos identifiants de connexion pour les différents sites que vous visitez

Le danger ici est clair, vous allez donc naturellement vouloir une protection. À la maison, vous pouvez crypter votre réseau WiFi : cela empêche la surveillance en rendant tout votre trafic illisible. Le WiFi public, cependant, n’est généralement pas crypté, vous pouvez vous dire que c’est le cas lorsque vous n’avez pas besoin de taper un mot de passe pour vous connecter. Est-ce que cela signifie que vous êtes sans défense ? Non.

Votre première ligne de défense est la protection OpenSSL, une sorte de cryptage offert par de nombreux sites Web : Google, Facebook et la plupart des banques, pour n’en nommer que quelques-uns. Cette technologie crypte le trafic entre vous et un autre site, ce qui signifie que personne ne pourra espionner cette activité.

Le HTTPS n’est pas suffisant

Vous savez que OpenSSL est activé lorsque vous voyez « HTTPS » dans la barre d’adresse de votre navigateur. OpenSSL n’est cependant pas à l’épreuve des balles, il a récemment été démontré qu’il était vulnérable suite à la découverte d’une « faille ». La plupart des sites ont corrigé ce problème à ce stade, mais le bug a prouvé que tout est potentiellement vulnérable, même si OpenSSL est activé.

Les vulnérabilités et le fait que de nombreux sites web ne sont pas encryptés signifient que ceux qui sont très préoccupés par la confidentialité devraient envisager d’utiliser un VPN (Virtual Private Network).

Ces services acheminent tout le trafic de votre ordinateur via un autre serveur (vous pouvez choisir de passer par le pays que vous désirez lors de la connexion via un VPN) et cryptent généralement ce trafic, ce qui signifie que votre activité en ligne n’est pas visible.

Vous devriez envisager de vous inscrire à un service de VPN pour une navigation sur internet en toute sécurité, surtout si vous utilisez des WiFi publics !

Découvrir ExpressVPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.