Comment HackingTeam aide à espionner le Web

L’entreprise italienne HackingTeam est peu connue du grand public. Et c’est normal, les produits qu’elle propose sont ni plus, ni moins, des logiciels d’espionnage et ne sont pas vraiment destinés aux particuliers, mais davantage aux multinationales, voire aux gouvernements.

On a récemment appris que cette entreprise avait été en contact avec le Ministère de la Défense français, puis avec la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure), qui dépend, elle, du Ministère de l’Intérieur. Cette dernière se charge, en France, de toutes les écoutes administratives, c’est à dire celles qui n’ont pas été autorisées par un magistrat instructeur, mais directement par le Premier Ministre. Une solution d’espionnage numérique viendrait donc élargir la palette déjà disponible…

Hacking Team
Hacking Team

Mais HackingTeam s’est fait hacker !

Mais récemment, HackingTeam s’est fait… hacké. Des pirates se sont ainsi emparé de pas moins de 400 GB de données ultra-confidentielles, stockées sur les serveurs de la société répartis à travers le monde.

La société de sécurité informatique Kaspersky avait ainsi publié un rapport sur le logiciel phare de HackingTeam, Galileo, utilisé par plus de 40 gouvernements dans le monde pour espionner à la fois les téléphones portables et les ordinateurs. Cet outil permet notamment de collecter des e-mails, des SMS, des listes d’appels… Il permettrait en outre d’enregistrer des conversations VoID, comme sur Skype, mais aussi des conversations téléphoniques. Galileo peut également capturer les données GPS des appareils et donc fournir les localisations des propriétaires, et ce de façon tout à fait clandestine. Des gouvernements plus ou moins autoritaires tels que le Soudan ou la Russie seraient parmi les clients de HackingTeam.

Un VPN comme ceux dans notre comparatif est un moyen efficace de se protéger de telles intrusions, dans la mesure où il attribue une adresse IP étrangère, brouillant les pistes et ne permettant pas aux autorités de détecter facilement les activités numériques de leurs ressortissants. On ne recommandera jamais assez HideMyAss, qui dispose de serveurs dans plus de 200 pays, autant d’options pour surfer en toute quiétude sans craindre le judas clandestin des tout-puissants sue notre vie en ligne.

Découvrir HideMyAss !

A voir également

Fraude Bac Adresse IP

Ne vous faites pas prendre au bac en cachant votre adresse IP !

Il est bien connu que sur Internet, vous n’êtes pas réellement anonyme. Eh bien certains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.