Spotify a des envies d’espionnage

Si vous êtes utilisateurs de Spotify, vous avez peut-être accepté, sans y prêter attention, la nouvelle charte de confidentialité du service de streaming musical. Pourtant, une partie de son contenu mis à jour est très dangereux. 

meilleur vpn

Des excès sur mobile

Les problèmes posés par la nouvelle clause de confidentialité de Spotify concernent principalement les appareils mobiles. Vous le savez surement, Spotify propose à ses clients un accès à la musique en streaming sur mobile, permettant à chacun d’écouter sa musique où qu’il se trouve. Mais il semblerait que Spotify veuille profiter de la quantité considérable d’informations présente sur chaque appareil mobile, afin sans doute de les exploiter dans un but commercial. Cela est grave, d’autant que ces manipulations sont exécutées sans que les clients ne soient mis au courant des desseins de l’entreprise scandinave.

Sont en cause notamment :

  • Accès aux photos et aux contacts du téléphone
  • Accès à la localisation du téléphone
  • Permission de partager les données du téléphone avec d’autres entreprises

On voit mal ce qu’un service de streaming musical pourrait faire de ses données, en tout cas rien qui pourrait améliorer le service rendu à ses clients. Et c’est inacceptable. La grogne a rapidement grandi sur les réseaux sociaux, de nombreux utilisateurs annonçant leur volonté de clôturer leur compte Spotify en réponse à ces abus.

Spotify forcée de répondre

Afin d’enrayer la polémique et la défiance croissante dont elle faisait l’objet, la compagnie scandinave a été forcée de monter au créneau. Et c’est son PDG, Daniel Ek, qui s’est empressé de répondre aux internautes inquiets.

Il précise ainsi qu’il n’a jamais été de la volonté de l’entreprise d’exploiter des données personnelles sans l’autorisation des clients de Spotify. Selon lui, l’exploitation des photos, de la localisation ou encore des contacts ne pourrait se faire que pour améliorer l’expérience de l’utilisateur, par exemple en lui permettant d’importer des couvertures d’album, ou de partager ses coups de coeur musicaux avec certains de ses contacts. Mais toujours en demandant préalablement l’autorisation à l’utilisateur. Rien ne dit si cela était au départ l’intention de l’entreprise, ou si cela a résulté de la volée de bois de vert qu’a essuyé l’entreprise suite à sa nouvelle politique de confidentialité.

Quoi qu’il en soit, on le sait, il n’est pas nouveau que les entreprises récoltent des données à propos de leurs clients, comme le souligne Ek. Ceux-ci ne sont souvent pas conscients de ce qui se trame pendant qu’eux profitent d’un service. Il va devenir de plus en plus nécessaire de se protéger face à ces assauts constants contre la vie privée sur Internet. Un VPN peut y aider les utilisateurs, dans la mesure où il a la capacité de crypter à la source toutes les données émises par un ordinateur, empêchant tout service tiers d’en faire une exploitation commerciale.

Nous recommandons HideMyAss (lire notre avis HideMyAss), le leader du marché des VPN, qui propose un rapport performance/prix excellent, pour moins de 5$ par mois. Profitez-en !

Découvrir HideMyAss !

A voir également

garantie satisfait ou rembourse privatevpn

Quelle est la durée de la garantie satisfait ou remboursé chez PrivateVPN ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que la durée de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.