IPVanish : le fournisseur en grande difficulté suite à la conservation de logs.

Mauvaise nouvelle pour IPVanish. En effet, le fournisseur de VPN qui se revendiquait No Log vient de se retrouver piégé dans ses mensonges. Un dossier dans lequel on apprend que IPVanish avait aidé la sécurité intérieure américaine (Homeland Security) à arrêter un suspect soupçonné de pornographie infantile vient de ressortir. Le fournisseur aurait dévoilé les activités de son client…chose qui ne serait absolument pas possible si il était véritablement « No Log ».

IPvanish logs

IPVanish : un fournisseur qui conserve les logs

Alors qu’il se revendiquait « Strict No Log policy », IPVanish vient de se prendre une grosse claque dont il se serait bien passé. En effet, le fournisseur de VPN qui a très récemment augmenté son nombre de connexions simultanées à 10 et ajouté un chat en ligne va avoir du mal à refaire son image suite à ce nouveau scandale.

Nous avions toujours nos doutes concernant le sérieux de IPVanish et de sa politique concernant la conservation des logs. Nous avons désormais la preuve que son sérieux n’est pas au rendez-vous et qu’il garde bel et bien des traces des activités en ligne de ses clients.

En l’occurence, IPVanish a aidé Homeland Security à arrêter une personne suspectée de pornographie infantile en 2016. Les enquêteurs ont réussi à remonter vers leur adresse IP et leur ont alors demandé de donner des informations sur le client.

Avec un fournisseur vraiment No log, comme le VPN CyberGhost, ils n’aurait pas été en mesure de donner la moindre information car rien n’est enregistré.

Il en a été différemment pour IPVanish qui a été en mesure de livrer les informations sur les activités en ligne du suspect. C’est ainsi que l’agent spécial  Scott Sikes est parvenu à mettre la main sur le suspect.

IPVanish reconnaît son erreur

Les informations transmises pour l’enquête auraient été données par d’anciens employés du fournisseur de VPN.

IPVanish ne dément en rien les accusations face auxquelles il doit faire face aujourd’hui et assure à ses clients que cela ne se reproduira plus à l’avenir. Cette histoire fait très fortement échos à celle qui avait touché PureVPN il y a quelques années.

Le fournisseur de VPN avait transmis des informations au FBI afin d’aider dans l’arrestation d’un suspect.

Bien que IPVanish affirme qu’il ne conservera plus de logs à l’avenir, les doutes peuvent être très importants et vous feriez mieux de choisir un vrai VPN de qualité pour assurer votre sécurité et anonymat sur internet.

Le sérieux et la fiabilité de ExpressVPN, CyberGhost ou NordVPN ne sont plus à prouver et vous pouvez être sûrs que, avec eux, aucun log ne sera conservé.

Découvrir ExpressVPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.